L'Objectif

Le principe d'une étude thermique réglementaire est de déterminer les caractéristiques thermiques d’un bâtiment ou d’un logement en prenant des hypothèses dites conventionnelles. Ainsi, le bâtiment sera caractérisé d'une manière objective en ne tenant pas compte du comportement de ses occupants.

Ces études s'appuient sur des méthodes de calculs qui répondent aux exigences réglementaires. La méthode TH-CE-ex pour les études RT-Ex. La méthode Th-BCE pour les études RT2012.

L'étude RT2012. Dans quel cadre?

La RT2012 est en vigueur pour les bâtiments tertiaires et les logements en Zone ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine) dont le permis de construire a été déposés à partir du 28 Octobre 2011. Elle s’applique aux autres bâtiments résidentiels pour les permis de construire déposé après le 1er Janvier 2013. Elle s’applique à tous les bâtiments neufs ou les parties nouvelles de bâtiments.
Elle impose de diviser par trois les consommations en énergie primaire des bâtiments par rapport aux exigences de la RT2005 (En moyenne 50 kWhEP/m².an contre 150 kWhEP/m².an).
De nouvelles exigences pour la RT2012 :

Une conception bioclimatique.

De faibles consommations en énergie primaire.

Un bon confort en période estivale.

Des exigences de moyens comme l'utilisation d'énergies renouvelables.

Contactez nous.

L'étude RT-Ex. Dans quel cadre?

Depuis novembre 2007, des exigences de performances énergétiques sont imposées lors de la rénovation des bâtiments existants. Avec une logique de moyens pour les petits travaux, la RT élément par élément impose que lors du remplacement ou de l’installation d’un élément (Isolation, Chauffage, Production d’eau chaude, Refroidissement, Ventilation ou Eclairage), celui-ci réponde à des performances minimales. L'arrêté du 22 mars 2017, entré en vigueur le 1er janvier 2018, renforce les niveaux de performance thermique et énergétique à atteindre sur le bâti et les équipements énergétiques. Ces exigences s’appliquent pour tous les bâtiments :

Dont la surface est inférieure à 1000 m² SHON (surface Hors Œuvre Nette) ;

Dont la surface est supérieure à 1000 m² SHON mais dont le coût des travaux de rénovation énergétique est inférieur à 25 % de la valeur du bâtiment ;

Dont la date d’achèvement est antérieure à 1948.

Dans tous les autres cas, c’est la RT globale (depuis avril 2008) qui s’applique : la consommation d’énergie primaire du bâtiment après travaux doit être inférieure à une consommation de référence.

ARTOS ENERGIE utilise la méthode conventionnelle Th-C-E-ex dans le cadre de ses prestations d'audit énergétique et ses études EcoPtz.

Contactez nous.